Yaourt Artisanal

Nouveau
Yaourt BIO sur lit de confiture de chataigne par 4

Prix Total : 3.40

Plus d'informations
Nouveau
Yaourt BIO sur lit de confiture de myrtille groseille par 4

Prix Total : 3.40

Plus d'informations
Nouveau
Yaourt citron Banson par 4
Yaourt citron Banson par 4
Un zeste de fraicheur !
2,50 €

Prix Total : 2.50

Plus d'informations
Nouveau
Yaourt fraise Banson par 4
Yaourt fraise Banson par 4
Petite douceur laitière !
2,39 €

Prix Total : 2.40

Plus d'informations
Yaourts nature par 4
Yaourts nature par 4
La délicatesse du yaourt fermier !
2,39 €

Prix Total : 2.40

Plus d'informations
Yaourts sur lit de confiture de myrtille par 4
Yaourts sur lit de confiture de myrtille par 4
La délicatesse du yaourt fermier !
3,20 €

Prix Total : 3.20

Plus d'informations
Nouveau
Yaourts sur lit de confiture fruits des bois par 4
Yaourts sur lit de confiture fruits des bois par 4
La douceur du dessert !
3,20 €

Prix Total : 3.20

Plus d'informations
Nouveau
Yaourts vanille Banson par 4
Yaourts vanille Banson par 4
Un dessert velouté !
2,60 €

Prix Total : 2.60

Plus d'informations

Quoi de plus simple que la fabrication de yaourts « faits maison ». Du lait, des ferments, une yaourtière et le tour est joué.
Pas toujours réussi notre yaourt. Eh oui, c’est quand même un métier. Nous, à la boutique de la Mémée, on s’est entouré de professionnels artisans et fermiers. On peut effectivement être les deux, c’est plus sûr, c’est une garantie de produits de qualité. Un yaourt nature ou aux fruits au lait de vache, de chèvre ou de brebis, bio, fabriqué à la ferme à partir de méthodes artisanales, c’est-à-dire en petite quantité, n’a rien à voir avec un yaourt industriel. Comme un fromage fermier, il a la signature de son fabricant. Son goût, sa texture loin d’être standardisés, caractérisent son origine. Il sera de toute façon de fabrication locale, il ne supporte pas les voyages. Il sera source de vie et d’activité pour une famille de producteurs de montagne. Il participe à l’activité économique d’un territoire ou la nature apporte à l’animal l’herbe et le fourrage à l’origine d’un lait équilibré et riche.


Quel produit ce yaourt !

Un produit simple par excellence. Le lait est ensemencé à partir de deux bactéries lactiques spécifiques. Le lactose, sucre naturel du lait, est consommé par ces microorganismes. La production d’acide lactique est à l’origine de l’acidification du lait. Placé en étuve, Celui-ci coagule. Refroidi, il est rapidement consommable. Son intérêt nutritionnel est évident. Il permet de disposer de tous les composants natifs du lait, en particulier les minéraux et les protéines, sans être indisposé par la présence du lactose dégradé par les bactéries. Sa valeur énergétique est particulièrement faible si bien entendu on ne l’enrichit pas de glucides sources de Kcal supplémentaires. Son taux de lipides et sa composition en acides gras sont ceux du lait. Il est facile à agrémenter. C’est pourquoi les gammes de yaourts aromatisés sont infinies.

Pourquoi le produit fermier ?

Un produit aussi simple peut devenir particulièrement complexe lorsqu’on le met entre les mains des industriels. Le besoin de gagner du temps, de trouver de nouveaux produits, de nouveaux goûts, de nouvelles textures… les ont amenés à utiliser toutes la gamme d’additifs possible. On ne parle alors plus de yaourt, mais de dessert. C’est la puissance de la marque et du marketing qui feront la différence. Loin de la nature et de la proximité, ces produits trouvent leur place dans les grands centres commerciaux. La standardisation est le maître mot.
Le lait de nos fermiers est quant à lui mis en pot le jour de la traite, sans intermédiaire, sans mélange. Il sera distribué en vente directe à la ferme ou en boutiques situées dans la campagne environnante. Le consommateur connaît l’origine des produits. La proximité rassure.

Alors à vos paniers !

Nos producteurs locaux nous mettent à disposition une large gamme de yaourts en crémerie : fermiers nature, aux fruits, sur coulis de fruits, brassés, au lait de chèvre. La disponibilité peut varier en fonction des saisons, c’est en particulier à cela que l’on reconnaît la provenance et la proximité.z